Innover, c'est l'affaire de tous...

Message d'erreur

  • Notice : Undefined index: value dans googleanalytics_page_alter() (ligne 237 dans /home/fsgtgdme/www/drupal-80ans/sites/all/modules/google_analytics/googleanalytics.module).
  • Notice : Undefined index: value dans googleanalytics_page_alter() (ligne 237 dans /home/fsgtgdme/www/drupal-80ans/sites/all/modules/google_analytics/googleanalytics.module).

Par René Moustard

 

Innover  c'est introduire quelque chose de nouveau dans un système existant en vue de l'améliorer ou le transformer. Dans certains cas il s'agit de procéder à une simple adaptation. Dans d'autres cas , l'activité d'innovation va viser une transformation. Dans tous les cas, il s'agit d'un processus. C'est l'expérience qui va démontrer s'il y a innovation. Depuis sa création la FSGT est confrontée à une question essentielle : « Comment se différencier du sport dominant qui impose sa logique , celle de la classe dominante ? L'enjeu pour le monde du travail est de conquérir le droit et les moyens de construire sa propre culture sportive.

Innover est une nécessité, sinon le sport populaire ne sera que le sport dominant avec quelques adaptations. C'est pourquoi l'activité d'innovation est au cœur du projet du sport populaire. C'est l'affaire de tous. Ce n'est pas confier à quelques penseurs le rôle d'imaginer des nouveautés que les clubs et les adhérents devraient mettre en œuvre. Ce n'est pas un « supplément d’âme », une originalité que l'on va greffer sur les pratiques FSGT. C'est une condition pour construire ce qui fait la spécificité de la FSGT. Toute son histoire est marquée par cette capacité à innover.

C'est possible parce que l'être humain développe sans cesse une activité adaptative .Il peut créer quelque chose pour s'adapter et améliorer ses conditions d'existence.

Il faut être attentif à ce qui naît dans les pratiques sportives pour voir ce qui est nouveau.

Prenons l'exemple du foot à 7. Au départ c'est simplement une idée pour s'adapter à une situation: C'est difficile d'avoir des arbitres officiels pour tous les matches. Ne peut-on pas jouer sans arbitres et créer les conditions d'un auto-arbitrage ? Avec l'expérience on va prendre conscience qu'il s'agit d’une innovation essentielle qui va au delà du problème des arbitres mais devient un moyen de transformer les comportements et la conception du football dans une visée éducative.

Il faut observer, être  attentif aux idées nouvelles. C'est un processus qui part de la pratique et peut faire l'objet d'une discussion et l'amorce d'une démarche pour prendre conscience de ce qui peut devenir une innovation.