Palombella Rossa

dim 14 Décembre 2014 - 14:30
Italie
1989
1h29
Fiction
L'équipe du film
Réalisateur2: 
Nanni Moretti
image: 
Giuseppe Lanci
Montage: 
Mirco Garrone
Production: 
Rai Uno, La Sept Cinéma, Banfilm, Sacher Film, Palmyre films

À la suite d’un accident de voiture, un jeune député communiste est brutalement frappé d’amnésie. Des souvenirs de son passé resurgissent au cours d’un match de water-polo, mêlant les sursauts politiques aux histoires personnelles. En prise directe avec la société qui l’entoure, c’est l’Italie tout entière que Nanni Moretti convoque autour d’une piscine de water-polo. Il en profite pour réinventer le geste politique et sportif du poing tendu.

« Mon personnage est seul parce que moi aussi je me sens seul. Je ne me reconnais pas dans la société qui m’entoure. La manière de vivre, de faire de la politique, de faire du journalisme, tout cela me dégoûte... » déclarera Moretti à la sortie de son film en 1989. Le choix de ce film pour clôturer le Festival n’est pas anodin. Les spectateurs vont rire, mais, pour reprendre les termes de Gérard Lefort dans Libération, «plutôt un rire de ventre qui secoue les boyaux en même temps qu’il les noue à fond.»

C’est l’objet même de ce Festival : poser un regard sur le sport et la société. Le sport est émotions. Le sport est culture. Le sport est éducation. Le sport peut être émancipation. Mais le sport est aussi dérives, dégâts humains, violence, tricherie, dopage.